contes-et-nouvelles.blog4ever.com

www.lectures-evasion.com

Le chevalier et l'oiseau

chevalier et oiseau animée.gif

 

 

 

     Il y a très longtemps, dans un pays lointain, vivait un chevalier triste et solitaire. Il s’enfermait des heures entières dans son donjon, refusant de voir quiconque. Rien ne parvenait à le distraire, à le délivrer de sa nostalgie. Il avait goûté à tous les plaisirs de la vie : le pain, le vin et la chair, se donnant sans compter, comme la feuille se donne au vent et se perd aussitôt dans l’espace. Il s’était offert comme la fleur s'offre à l’abeille, butineuse aventurière qui ne se fixe jamais en une seule corolle. Il s’était donné comme on se vend, par crainte de se perdre. Mais il lui manquait quelque-chose pour être pleinement comblé : cette petite étincelle à nulle autre pareille, cette pépite d'or qui fait vibrer, lorsque le regard d'un autre qui vous aime vous découvre ou vous devine, avant de sonder les profondeurs de votre cœur.

 

     Il ignorait alors qu’il cherchait en chaque regard rencontré et pourtant soigneusement évité, cette profondeur qui lui manquait à lui-même. Il ignorait qu’en réalité, durant toutes ces années passées à jouir de tout sans aimer, il n’avait fait que se chercher lui-même.

 

     L’oiseau le savait, lui, qui, chaque jour, inlassablement, se posait sur un muret, près duquel le chevalier contemplait la lune. C’était un oiseau étrange et mystérieux, qui ne chantait que la nuit.

 

    Mais le chevalier ne l’entendait pas, ne le voyait pas, tout occupé qu’il était par ses pensées moroses, par ses plongées incessantes et pernicieuses dans les souvenirs de ses errements.

 

     Chaque nuit, l’oiseau chantait plus fort, plus mélodieusement. Tout le peuple alentour, tous les animaux, et même les feuillages, frémissaient de bonheur à l'écoute de sa divine mélopée. Seul le chevalier ne l’entendait pas. Il continuait à pleurer ses rêves avortés et le son de ses soupirs couvrait les notes cristallines du chant de l'oiseau.

 

     Après des jours et des jours d’efforts acharnés demeurés stériles, l’oiseau en vint à prendre une décision extrême. Une nuit de pleine lune, alors que le chevalier, le regard dans le vide, comptait distraitement les étoiles qui se reflétaient dans une flaque d’eau, l’oiseau, dans un ultime chant d’amour aux notes sublimes, s’empala devant lui, sur la flèche d’une épée posée contre le mur à ses pieds. Des gouttes de sang se mirent à couler, colorant de rouge les bottes et la vue brouillée du chevalier, qui découvrit alors l’oiseau mortellement blessé, en même temps qu’il entendait son chant pour la première fois, une mélodie divine qu’il n’allait plus jamais oublier. Le son en était si pur, si enveloppant, si caressant, qu’il eut l’impression, en cet instant, d’être immergé dans un océan d’amour. Tant et si bien que lorsque l’oiseau rendit l’âme, dans une dernière note cristalline, le chevalier eut la sensation de perdre quelque-chose d’unique, de redescendre subitement du paradis vers l’enfer. Il se maudit de ne pas avoir découvert l’oiseau plus tôt. S’il avait prêté attention à ce qui l’entourait, il l’aurait vu et entendu et il aurait pu profiter encore des jours durant de la beauté magique de son chant.

 

     Il passa tout le reste de sa vie à chercher désespérément à reproduire ce son qui l’avait réveillé de sa torpeur. Il ne le retrouva jamais, car le bonheur d’un instant ne se vit que dans l’instant et l’opportunité que l’on ne vit pas au moment où elle nous est offerte, ne se reproduit jamais.

 

    Il avait pourtant gagné quelque-chose, même si cela avait été au prix d’une vie : il avait pris conscience de tout le temps gâché à fermer les yeux sur la simple beauté de la vie. Depuis ce jour, il devint attentif à tout ce qui l’entourait et se mit à vivre intensément chaque instant comme un précieux instant magique. 

 

   

 Martine PV

 

 

 

 

 

 

 

 

 



07/10/2016
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres